Lorsque le takt time n’est pas dans le rythme...

C'est ainsi qu'on pourrait décrire une situation où la vitesse de travail ne peut pas être conciliée entre l’homme et la machine, parce que l'employé a encore d'autres tâches ou besoins par exemple.

Pour découpler l'homme et la machine, c’est chez un fabricant de plaquettes de frein qu’a été implémentée la combinaison d'un tapis roulant à maillons plastiques ouverts et d’une plaque de triage à son extrémité. Une idée simple et également rentable.

De cette manière, l'exploitant peut mener ses activités en aval de manière découplée et, bien sûr, effectuer en même temps un contrôle visuel.

Une solution simple et rentable, qui peut bien sûr aussi servir d'étape préliminaire à l'étape suivante, l'automatisation.

Données techniques :

Chaînes à maillons en plastique. La bande transporteuse et la plaque de tri sont précisément adaptées à l'application. Les dimensions peuvent être adaptées à votre demande.

Êtes-vous prêts à passer à l’étape suivante ?